Commission Développement Durable du Conseil de Développement du GPM LR

29 janvier 2021 à 12:35

La commission « Développement Durable » du Conseil de Développement du Grand Port Maritime de La Rochelle s’est tenue en visio conférence le 27 janvier 2021 avec la participation de 9 personnes . La commission est présidée par Valérie Fernandes, Vice-présidente du Conseil de Développement, succédant à Alix Deschamps (Solvay) qui a été affecté à d’autres fonctions au sein de son Groupe.

Trois points à l’ordre du jour :

Trafics année 2020

29 janvier 2021 à 07:07

Le mois de décembre 2020 est en retrait (-15,7 %) par rapport à décembre 2019. Il s’établit à 610 k tonnes contre 723 k tonnes pour décembre 2019.
En cumul nous sommes à 8 925 k tonnes , en régression de 8,8 % par rapport à 2019.  Toutes les filières sont en régression :  les céréales (-10 %), les produits pétroliers (-5,4 %), les produits forestiers et papetiers (-20,9 %), les produit du BTP (-8,8 %), les vracs agricoles (-4,1 %) et la filière « Autres » (-15,8 %).
Le nombres d’escales cumulées s’élève à 947 contre 1 036 en 2019 soit une baisse de 8,6 %. Le nombre d’EVP est en régression -0,4 % (8 382 EVP contre 8 415 en 2019). L’import représente 55 % du tonnage global (-9,4 %) et l’export 45 % en régression de 8 %.

Eolien en mer au large de l’île d’Oléron

28 janvier 2021 à 07:15

 

C’est le 22 janvier 2021 que le Premier Ministre, lors du Comité Interministériel de la Mer – CIMer – a annoncé le lancement officiel du projet éolien en mer au large de l’île d’Oléron en informant de la saisine de la Commission Nationale du Débat Public (CNDP). Celle-ci dispose dès lors d’un mois pour préciser les  modalités de consultation du public, une étape préalable à la procédure de mise en concurrence qui permettra de sélectionner le maître d’ouvrage de ce parc.  C’est le neuvième projet de parc éolien en mer en France et le premier sur la façade Sud Atlantique.

Stratégie Nationale Portuaire

27 janvier 2021 à 10:57

Elle vient de paraitre et rappelle que les trois principales portes d’entrées en France sont : Dunkerque, Haropa (Le Havre – Rouen – Paris) et Marseille. Ces points d’entrée totalisent 80 % du trafic des GPM et plus de 60 % du trafic global des ports français. Le système portuaire français génère en moyenne plus de 350 millions de tonnes de marchandises et permet le passage de 30 millions de passagers. Il représente 300 000 emplois directs.

L’objectif de cette stratégie nationale portuaire est de reconquérir des parts de marché et de faire évoluer le modèle actuel des Grands Ports Maritimes de « Port aménageur » vers « Port entrepreneur ».

Rapport du GEEM sur l’économie maritime

27 janvier 2021 à 07:07

« ECONOMIE MARITIME DURABLE EN AVANT TOUTE ! » c’est le titre du second rapport du Groupe d’Expertise Economie Maritime – GEEM. Ce groupe de travail constitué en 2016 associe les Conseillers du Commerce Extérieur – CCE – et le Cluster Maritime Français – CMF –  dans le but de promouvoir l’économie maritime.

La mission du GEEM est d’effectuer un travail prospectif afin de sensibiliser les pouvoirs publics sur le savoir faire français en matière de compétences pour favoriser son rayonnement et sa promotion internationales.

Dans ce second numéro il publie sept fiches sectorielles :

France Relance : un appel à projets pour les PME engagées dans la transition écologique

26 janvier 2021 à 10:30

Le ministère de la Transition écologique et l’ADEME lancent dans le cadre du plan France Relance l’appel à projets (AAP) « Entreprises engagées pour la transition écologique ». À destination des PME, l’AAP a pour objectif d’accélérer la mise sur le marché de nouveaux produits ou nouvelles solutions contribuant à la transition écologique et énergétique. Le dispositif proposera une aide de 100 000 euros par entreprise afin de soutenir les dépenses nécessaires à l’industrialisation et à la mise sur le marché de l’offre innovante.

Deux dates de relève sont fixées pour le dépôt des projets : le 15 février 2021 et le 5 avril 2021.

Consulter l’AAP « Entreprises engagées pour la transition écologique »

Voir le webinaire de présentation

 

 

 

CIMer 2021

26 janvier 2021 à 07:00

Le Comité Interministériel de la merCIMer –  crée en 1978 se réunit, depuis 2015, tous les ans sous la Présidence du Premier Ministre. Quatre mesures phares ont été adoptées lors de la réunion de janvier 2021:

  • Adopter la stratégie nationale portuaire,
  • Adopter la stratégie pour les grands fonds marins,
  • Déployer les énergies renouvelables,
  • Relancer la filière maritime et portuaire.

Réunion Ferroviaire du GPM LR

25 janvier 2021 à 16:23

Elle s’est tenue le 19 janvier 2021 en visio conférence à la Maison du Port. Tous les ans le GPM LR organise cette réunion afin d’échanger avec les opérateurs publics et privés concernés par le report modal de manière générale. Cette réunion a permis de dresser les bilans 2019 et 2020 de la desserte ferroviaire du GPM LR et d’en projeter les perspectives.

En 2019, le trafic global du port s’est élevé à 9,78 millions de tonnes et le trafic ferroviaire à 1,69 millions de tonnes soit un report modal de 16 % mais qui masque les disparités selon les filières : les céréales comptent pour 33 % dans le report modal, la pâte à papier pour 29 %, les vracs liquides, les vracs solides (agricoles et BTP) et les conteneurs sont chacun à 3 %.

« Le Plomb » application Smartphone

23 janvier 2021 à 15:43

crédit photo : Philippe Baroux

« L’application a les vertus d’un sondeur de poche » tel est le titre de l’article écrit par Philippe Baroux dans le Sud-Ouest du 19 janvier 2021.

Ce projet, intitulé « Le Plomb » est développé par Yann-Treden Tranchant et Arthur Coquereau, consiste à créer une application mobile permettant à son utilisateur de connaitre la profondeur sous la quille de son bateau. Cette application une fois aboutie sera gratuite.

Bilan maritime d’une année de crise hors-norme

18 janvier 2021 à 17:03

C’est le titre de la note de synthèse ISEMAR (1) n° 227 de janvier 2021 écrite par Paul Tourret, Directeur d’ISEMAR.

Toutes les filières du monde économique sont touchées, à des degrés divers, par la pandémie de la COVID-19. Le transport maritime n’y échappe pas. La croisière est le secteur le plus impacté.

Selon l’OMC, le commerce mondial des marchandises devrait reculer de 9% en 2020. Retrouvez l’intégralité de cette analyse sur le site www.isemar.fr