Bilan des ports français : 2020 -Ports & Corridors

23 avril 2021 à 20:04

« Bilan des ports français : Trafics 2020 et investissements 2021 » . Numéro hors série d’avril 2021 de Ports et Corridors dirigé par Hervé DEISS.

Année 2020 difficile pour les ports français avec dès janvier l’impact de la grève menée par la CGT FNPD contre la réforme des retraites, entrainant plusieurs journées de « Ports Morts » et en suivant à partir de mars la crise sanitaire et ses conséquences économiques au rythme des différents confinements. En complément une très mauvaise campagne céréalière 2020 – 2021.

Ce numéro analyse les trafics 2020 répertoriés en vracs secs, vracs liquides et marchandises diverses en France avec des comparaisons des ports concurrents européens. Il analyse aussi les investissements 2021 relatifs aux ports de Manche et de Mer du Nord (Dunkerque, Calais, Haropa, Ports de Normandie, Saint Malo, Brest), aux Ports de la façade Atlantique (Nantes Saint-Nazaire, La Rochelle, Rochefort/Tonnay Charente, Bordeaux), aux Ports de Méditerranée (Sète, Marseille-Fos) et aux Ports d’Outre-Mer (La Martinique, La Guadeloupe, La Guyane, La Réunion).

En 2020 les ports français ont réalisé 320 372 000 tonnes contre  334 721 000 tonnes en 2019 soit une régression de 4,3% globalement mais cachant des fortes disparités (Cherbourg -58,4 %, Bayonne -0,8 %).

Les ports ultramarins ont réalisé en 2020 un tonnage de 13 885 000tonnes contre 14 997 000 en 2019 soit une diminution de 7,4 %.