Colloque national sur l’emploi maritime

18 novembre 2020 à 10:04

Ce colloque s’est tenu en octobre 2020 à l’initiative de Madame Sophie Panonacle, députée de Gironde.

Précédemment dans sa tribune « La mer qu’on voit danser » Sophie Panonacle,  s’est réjouie de la création du Ministère de la Mer et de la nomination de Madame Annick Girardin au poste de Ministre.

L’économie de la mer représente une centaine de métiers différents et environ 500 000 emplois. L’économie bleue a fixé le cap en 2030 d’un million d’emplois.

Plusieurs tables rondes ont été organisées pour ce colloque :

  • Acculturer les élèves français au maritime,
  • Formations maritimes
  • Les femmes du maritime
  • Emplois maritimes et territoires,
  • La France maritime de demain.

Beaucoup d’initiatives convergent autour de la promotion de l’économie de la mer dans toutes ses acceptions particulièrement autour des initiatives d’organismes de formations, d’institutionnels, d’associations, et d’entreprises privées :

  • La Touline qui propose notamment une formation via la VAE, l’ONISEF avec ses fiches métiers, le campus des industries navales et son outil « le navire des métiers », l’AFPA qui organise qui organise un colloque professionnel « Compétences en mer ».
  • la Marine Nationale « etremarin.fr », l’Education Nationale et son programme « Géographie des mers et des océans », Pôle Emploi qui organise une semaine annuelle de l’emploi maritime, le Comité National des pêches et son site « Lignes d’horizon www.lignes-dhorizon.com », le Brevet d’initiation à la Mer du Ministère de l’Education, l’ENSM et les Lycées Maritimes.
  • L’association WISTA pour promouvoir le rôle des femmes dans les métiers de la mer, la Fondation de la Mer,
  • Les entreprises : e-Odyn, Evolution Energie, Zéphir & Borée,D-ICE Engineering, FALCO, HACE, Energy Observer.

L’Union Maritime de La Rochelle et Port Atlantique La Rochelle sont mobilisés sur les thématiques de l’emploi à travers « Cap sur l’économie portuaire : le réseaux des entreprises pour l’emploi« . Structure qui a créée une plateforme informatique permettant la diffusion des offres de la place portuaire et le recueil des candidatures – www.cap-economie-portuaire.fr .

Crédit photo : DR