Conseil de Développement 14 février 2020

16 février 2020 à 09:33

Le Conseil de Développement du Grand Port Maritime de La Rochelle (GPMLR) s’est tenu le 14 février 2020 à la Maison du Port avec pour ordre du jour, une information concernant la composition du premier collège, la restitution des travaux des commissions permanentes et la présentation du projet stratégique 2020-2024 pour lequel un avis est demandé aux membres du Conseil de Développement.

Rappelons que le Conseil de Développement est une instance consultative, composée de 30 membres répartis en quatre collèges:

  • Premier collège : 9 membres représentant la place portuaire,
  • Deuxième collège : 3 membres représentant les personnels des entreprises du Port,
  • Troisième collège : 9 membres représentant les collectivités territoriales ou leurs groupements,
  • Quatrième collège : 9 personnalités qualifiées.

Un arrêté de la Préfecture de Région Nouvelle-Aquitaine, en date du 30 janvier 2020, apporte les modifications suivantes au sein du premier collège: Francis Grimaud intègre ce collège comme représentant de la filière vracs  et François-Georges Kuhn devient représentant des manutentionnaires. Ces modifications s’expliquent par la démission de Madame Bollongeat-Sarzinsky de la Direction de Bolloré Ports et concomitamment de la reprise des activités de Bolloré Ports par le Groupe Maritime Kuhn. Madame Bollongeat-Sarzinsky animait la commission Développement durable des entreprises de la place portuaire, en conséquence un appel à candidature a été lancé pour son remplacement. Un seul candidat s’est prononcé, Monsieur Alix Deschamps, membre du quatrième collège et Directeur du site de Solvay La Rochelle. Il a été élu à l’unanimité des votants et une voix d’abstention.

Une des particularités du fonctionnement du Conseil de développement réside dans la création, depuis la première mandature de commissions permanentes qui sont force de proposition et facilitent ainsi le lien avec l’autorité portuaire. Ces commissions sont au nombre de quatre:

  • Commission « Economie » animée par François-Georges Kuhn,
  • Commission « QSRC » (Qualité, Sécurité, Relations Clients) animée par Jean-Pierre Hemon,
  • Commission « ILE » (Infrastructures, Logistique, Equipements) animée par Vincent Poudevigne,
  • Commission « Développement Durable des entreprises portuaires » nouvellement animée par Alix Deschamps.

Compte tenu des modifications de calendrier des réunions du Conseil de Développement seules deux commissions se sont tenues, « ILE » et « Economie ».

Le projet stratégique 2020-2024 est déterminant pour le futur du GPMLR et de la communauté portuaire. Il s’agit pour le Port de s’adapter à l’évolution du transport maritime qui se massifie et de contribuer à faciliter le passage de la marchandise entre le foreland et l’hinterland.
Plusieurs enjeux ont été identifiés :
Port agile afin d’anticiper toutes les évolutions, les nouvelles filières et contribuer par cette veille à la performance opérationnelle du Port,
Port durable car le Port doit être prêt aux impacts des changements climatiques,
Port intelligent et connecté par la maitrise des outils numériques permettant d’augmenter la rapidité des échanges et l’efficience des escales,
Port citoyen afin de poursuivre son implication dans les dynamiques et les projets de territoires,
Filières existantes et émergentes afin de maintenir et d’accélérer sa capacité d’améliorer la compétitivité de la place portuaire et d’être en veille pour accompagner les évolutions des filières,
Aménagements et évolution des infrastructures notamment afin d’anticiper les évolutions du fret maritime,
Organisation et services de l’autorité portuaire afin d’être emphase avec les attentes des opérateurs portuaires, des chargeurs et des personnels,
Gouvernance en lien avec son engagement RSE, le Port souhaite renforcer le partenariat avec les collectivités locales et les acteurs du territoire.
Les enjeux affichés, trois orientations stratégiques ont été définies avec pour chacune d’entre elles 10 actions; les trois orientations sont les suivantes :

  • Pour une logistique toujours plus performante,
  • Vers le zéro carbone,
  • L’innovation au cœur de l’action.