Colloque TDIE

29 mars 2016 à 20:46

« Les ports français, acteurs majeurs de la stratégie nationale de la logistique« , tel fût le thème du débat organisé par TDIE au Sénat le 1 mars 2016.

Les participants conviennent que beaucoup de progrès ont été accomplis depuis la réforme de 2008, mais qu’il reste encore à mettre en place une réflexion sur une vision logistique globale et la nécessité pour les acteurs, publics et privés, de « chasser en meute ».

En effet, l’efficacité d’un port nécessite que l’ensemble des acteurs qui concourent à son développement fonctionnent bien et en même temps. Pour gagner en efficacité, il faut accroître, améliorer la qualité des ports dans leur connexion avec leur hinterland, ce que fait, à son échelle, le Grand Port Maritime de La Rochelle avec son Opérateur Ferroviaire Portuaire (OFP Atlantique). Objectif 2020 de Port Atlantique La Rochelle, un report modal de 20%.

C’est autour de ces thèmes que quatre commissions parlementaires, dont une concernée par l’Arc Atlantique, vont travailler prochainement.

graphique-adherents-okOrigine TDIE www.tdie.eu


« Chasser en meute » image employée par Hervé Martel, Directeur Général de Haropa-Port, Président de l’UPF (Union des Ports de France).

TDIE (Transport-Développement-Intermodalité-Environnement) est une association pluraliste, réunissant l’ensemble des acteurs des différents modes de transports: professionnels, élus nationaux et territoriaux, experts et universitaires. Son objectif est la promotion, auprès des pouvoirs publics et du parlement, de réflexions et de propositions au service d’une politique multimodale des transports et des déplacements.