AG SICA ATLANTIQUE 2019

21 juin 2019 à 14:32

L’Assemblée Générale de la Sica Atlantique, statuant sur les comptes de l’exercice 2018, s’est tenu le 20 juin 2019 au siège du Crédit Agricole à Lagord. Plus de 200 participants ont été invités et étaient présents, pour la réunion post-assemblée.

Le chiffre d’affaires consolidé du Groupe est en progression de 9% par rapport à 2017, s’établissant à 47 millions d’euros. La répartition du chiffre d’affaires par pôle est la suivante :

  • Céréales : 45%, (SICA ATLANTIQUE),
  • Solides : 29%, (ATENA & EVA),
  • Liquides : 15%, (SISP & ENVIROCAT),
  • Services : 11%. (ALLFAST-SHIPPING & AGENCE MARITIME THOMAS).

Les investissements réalisés sur l’exercice 2018 s’élèvent à 9,8 millions d’euros.

Une intéressante table ronde  sur le thème « Blé, orge, la place de l’offre de notre région face à la concurrence russe« , animée par Philippe Baroux, a permis d’engager un débat de remise en question et de s’interroger sur l’avenir.

Autour de la table ronde, participaient, Luc Servant, agriculteur et Président de la Chambre d’Agriculture de Charente Maritime et Thierry de Boussac, trading manager chez Lecureur SA.

Le constat est que la mauvaise campagne 2016/2017 a permis aux concurrents de l’Est de l’Europe de prendre des parts de marché sur l’Algérie et sur l’ensemble de l’Afrique subsaharienne. C’est ainsi que la part du blé français exporté est passé de 27% à 14% alors que le blé russe progressait de 18% à 34%! Ce n’est plus un phénomène conjoncturel mais plutôt structurel.


Article Sud-Ouest : « Export: le blé russe bouscule la filière céréalière régionale » Alain Badaud – 21/6/2019