Thèse « Dynamiques d’écologie industrielle et territoriale (EIT) en France et au Québec »

25 février 2019 à 14:17

Récemment, nous avons accueilli à La Rochelle-Pallice Monsieur Chedrak Chembessi, doctorant en Géographie à l’Université de Limoges.  Sa visite s’inscrivait dans le cadre de son projet de recherche qui porte sur l’analyse des dynamiques d’écologie industrielle en France (La Rochelle) et au Québec (Laval). Chedrak a successivement rencontré Francis Grimaud (Président de l’UMLR), René Muratore (Président du Conseil du GPMLR) et Bernard PLISSON (Directeur de la stratégie et du développement durable au GPMLR). L’objectif de ces rencontres d’échanges était de recueillir leurs perceptions sur la démarche Matières, Energies Rochelaises (MER) et dresser avec eux les perspectives de l’association MER, récemment créée.

 Sous la direction Christophe Beaurain, Professeur Titulaire à l’Université de Limoges (France) et de Geneviève Cloutier, Professeure Adjointe à l’Université Laval (Canada-Québec), Chedrak, non seulement apporte une nouvelle analyse comparative de l’économie circulaire, mais également dresse quelques perspectives quant à l’importance des sciences humaines  et sociales dans la compréhension de l’économie circulaire. En effet, la réussite d’une démarche d’EIT nécessite certes des éléments scientifiques pures (analyse de flux) mais doit reposer sur des domaines allant de la géographie (dans quel espace s’inscrit ma démarche) à la sociologie (des organisations par exemple) en passant sur l’histoire.

 Une restitution de son travail pourrait être organisée d’ici la fin 2019.