Feuille de route économie circulaire en Nouvelle Aquitaine

19 novembre 2018 à 07:14

La démarche MER a participé jeudi 15 novembre dernier à la journée de déploiement de la feuille de Route Économie Circulaire en Nouvelle Aquitaine. Une centaine d’acteurs se sont réunis dans l’hémicycle du Conseil Régional à Poitiers pour débattre autour des moyens de mise en œuvre de la feuille de route présentée par le Gouvernement en mai dernier.

Depuis son entrée dans le droit positif grâce à la loi de transition énergétique de 2015, l’économie circulaire est sujette à beaucoup d’attentes de la part des acteurs économiques, environnementaux et politiques. Fruit de cinq mois de travaux ayant associé toutes les parties prenantes ainsi que le public via une consultation en ligne, la feuille de route pour l’économie circulaire présente un ensemble de mesures qui permettra à tous les acteurs « d’entrer dans la boucle ». Elle permet en outre à la France d’atteindre certaines cibles des objectifs du développement durable de l’Agenda 2030 des Nations unies, en particulier l’objectif « d’établir des modes de consommation et de production durables.

Notre économie, faisant face à trois défis majeurs, doit s’appuyer sur ce nouveau modèle économique :

– le défi de la transition écologique: produire autrement. Nous le savons, une croissance infinie dans un monde fini n’est pas possible. Il faut donc faire face à la raréfaction de certaines ressources en repensant nos manières de les consommer.

– le défi de la compétitivité de nos entreprises: cela passe, notamment, par rendre le recyclage moins cher que la mise en décharge ou l’enfouissement. Lorsqu’on optimise l’utilisation des ressources en injectant dans leur production des matériaux réutilisés, les entreprises réduisent leur cout. L’innovation qui s’en suit est également un levier de compétitivité(hors coût en l’occurrence) sur lequel jouer.

– le défi comportemental: passer à l’économie d’usage plutôt qu’à la propriété. Repenser nos façons de produire et de consommer passe par un accompagnement des citoyens et des acteurs économiques vers cette tendance de fond qu’est l’économie circulaire.

La démarche MER, les dispositifs introduits par la Loi de transition énergétique pour la Croissance verte, la candidature « La Rochelle, territoire zéro carbone » ainsi que toutes les petites initiatives de terrain qui ne se voient pas forcément, sont autant d’atouts pour réussir et autant de raisons de continuer à aller de l’avant pour la communauté portuaire Rochelaise.

L’économie circulaire est une chance pour monter que développement économique et protection de l’environnement ne sont pas contradictoires. Que l’idée de progrès a encore de l’avenir dans notre pays et plus particulièrement au Grand Port Maritime de La Rochelle.

Plus d’infos que le feuille de route portant sur l’économie circulaire: https://www.ecologique-solidaire.gouv.fr/feuille-route-economie-circulaire-frec