Projet Stratégique du GPMLR 2014-2019

24 septembre 2014 à 16:11

Sur invitation de l’Union Maritime de La Rochelle et du Propeller, Michel Puyrazat, Directeur Général et Président du Directoire du GPMLR a présenté le 24 septembre 2014 le projet stratégique 2014-2019 de Port Atlantique La Rochelle.

Avant de présenter ce projet, Michel Puyrazat explique la démarche qui a prévalu à son élaboration: démarche collaborative avec les opérateurs portuaires, l’Union Maritime et les parties prenantes.

En amont de ce projet plusieurs études ont été menées avec la place portuaire : cartographie des risques, étude des filières…le résultat de ces études partagées avec la communauté portuaire a permis de construire le socle du projet stratégique. Le 4 avril 2014 un atelier réunissant les parties prenantes a été organisé afin de recueillir leurs avis.

Le projet stratégique validé par le Conseil de Surveillance a été soumis pour approbation au Conseil de Développement de mai 2014. Il a été adopté à l’unanimité des participants.

Ce projet 2014-2019 se décline en ambitions, défis et actions. Quatre ambitions :

  • Doter le Grand Ouest d’une plateforme industrielle portuaire à haute valeur ajoutée. Les défis relatifs à cette ambition consistent à créer des opportunités de développement pour les entreprises portuaires, ce qui consiste principalement à réaliser le nouveau quai de l’Anse Saint Marc. Egalement attirer et fidéliser les filières industrielles et commerciales tout en respectant l’environnement et faire rejaillir l’activité portuaire dans l’économie du territoire.
  • Seconde ambition : préparer et engager l’avenir avec les acteurs maritimes et portuaires. Parmi les défis de cette ambition, c’est de continuer à être le port en eau profonde de l’Arc Atlantique pour les nouvelles génération de navires mais au delà construire une vision partagée de « La Rochelle Port 2040 »,
  • Troisième ambition : offrir aux entreprises des solutions logistiques par l’Atlantique. Cela signifie d’améliorer la performance du port comme plateforme logistique, de densifier notre maillage logistique terrestre et de conserver le lien ferroviaire avec nos clients.
  • Quatrième ambition : garantir à notre territoire une activité portuaire durable. Pour cela il faut entretenir et améliorer la qualité urbaine et paysagère du port, être exemplaire en matière de performance environnementale et accroitre la compétitivité économique et sociale de notre place portuaire.